Journal de Voyage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Journal de Voyage

Message  Dr.Miaou-Gaiétan le Sam 24 Juin - 10:36

7 Rova 4711

Dénatia et moi sommes enfin arrivés à Restov, la plaque tournante du commerce de cette région, cet endroit est au-delà de ce que j'imaginais. Un bourbier infâme sans la moindre once de civilisation que les humains ont le culot d'appeler une ville. Au moins, l'auberge est plus descente que notre précédent lieu de repos, si Dénatia n'avait pas désinfecté nos vêtements nous aurions probablement encore des puces. Le bon point, c'est que nous avons probablement un moyen de nous faire de l'argent, un nain, enfin ce qui ressemble à un nain, quoi que la ressemblance avec le cousin Olendir après s'être fait piétiné soit assez frappante, engage des gens pour de l'exploration. Au moins, dans la nature on sait que ça va être inconfortable, bruyant et crasseux, il n'y a personne pour prétendre que c'est un lieu civilisé. Civilisé, quel mot ridicule dans la bouche des humains.
Dénatia a encore fait son petit effet, à la tête qu'il faisait si elle lui avait demandé de bâtir une forteresse pour elle en échange de lui dévoiler un petit bout de cuisse, je suis certaine qu'il aurait accepté. Ma charmante flamme nous a délectés aussi de ses danses, le regard de désir de ces primates était à mourir de rire, sans parler de la jalousie qui dévorait les visage des « courtisanes » locales.
À la fin de la soirée, le groupe d'exploration était constitué :
- notre commanditaire, Oshïi le nain laid à faire peut sans faire exprès,
- Yakumo, un humain avec des petits yeux plissés lui donnant un air sournois et au teint maladif, mais à la carrure intéressante, mais j'ai du mal à savoir si c'est un sage ou un guerrier,
- Garzok, un demi orque à l'air aussi intelligent que le nain est beau, mais qui doit avoir ses qualités dans un lit, si tout le matériel est proportionné,
- Arsinoë, une prêtresse de Sarenrae, une quelconque stupide divinité de « la lumière, la rédemption et tous ces trucs à la cons », au moins elle est agréable à regarde à défaut d'écouter.

Je pense que le voyage va être intéressant, parce que notre association commence avec une tentative de meurtre sur le peau verte. J'ai eu l'impression de me retrouver à la maison, c'était distrayant. Ce qui m'agace, par contre, c'est que ça m'a coûté un cheval !! Non pas que j'y tienne particulièrement, mais c'est une question de principe, ils me le paieront, ces imbéciles. Je me demande quand même bien ce qu'ils nous veulent, malheureusement, nous n'avons pas pu en attraper pour leur poser des questions. Est-ce que ce serait lié à ces trois elfes qui m'ont observée dans l'auberge ou bien est-ce que ce sont des chasseur de prime ? À moins que ce ne soit pas après Dénatia et moi qu'ils en aient et que l'un de nos compagnon soit responsable de cela, c'est une question à laquelle il va falloir répondre.
Les choses vont peut-être être plus compliquées que je ne le pensais, à défaut d'être intelligents, certains humains sont rusés. Le poignard qui a blessé la brute demi orque était enduit d'une substance magique, un traceur. Je pense qu'ils ont du prendre cette idée dans un de leur conte qui les confrontes à mon peuple, je ne suis pas sûre qu'ils soient assez évolués, en tout cas dans cette région, pour penser à ça tous seul.
La fuite de la ville a été réussie finalement. Nous avons coulé le bac qui permettait de traverser la rivière de façon à compliquer la poursuite pour nos assaillant qui ne vont probablement pas nous laisser tranquille aussi facilement. Nous allons passer la nuit, enfin ce qu'il en reste, à nous reposer. J'espère qu'on ne nous rattrapera pas top vite.

Dr.Miaou-Gaiétan

Messages : 9
Date d'inscription : 16/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

extrait du journal de dénatia

Message  lewellane le Sam 24 Juin - 12:39

8 rova 4711

putain de pays, des le matin tout n'est qu'humidité, franchement quand je vais recroiser mon maître...
le faite de devoir me lever avant tout le monde pour monté la garde en compagnie de l'orc m'avais rendu un peu nostalgique de mon enfance ou je devait me levée aussi avant tout le monde pour aidé le petit personne de la maison close a préparer... mais bon je me perd, justement a parlant de se perdre, je m'était assis au coin des braises pour monter la garde mal m'en a pris car l'attrait nature de mon peuple pour le feu me pris et que mon regarde se perdit dans les vagues de chaleur qui monter des braises mourante. je fut dirait de ma rêverie par une flèches planté en travers de mon coups et perdit conscience immédiatement, quand je les rouvris une lumière se dissipé autour des mains d'arsinë et yakumo récité se qui ressemblé a une prière de guérison dans sa langue. le combat qui s'en suivie fut sous l’auspice de la fureur, principalement celle de garzok qui transforma deux de nos assaillant en purée, alors que ma chère chasseuse et yakumo amenez au plus vite un troisième au delà du voile, de mon coté emporté par mon bouillonnent sang ifrit mais dans l'incapacité de l'esprimé a travers un sort de feu je du me contenté ralenti les deux derniers grâce a l'utilisation de divers consommable alchimique, se qui permit a mes compagnons de les capturer, toujours sous le coup de la colère seul les paroles de raison de mes compagnons leur évitais de finir brûlé vif.
nous reprîmes la route tout en tentant d'en savoir plus sur nos compagnons et ses nos assaillants.
lors des événements de l'auberge l'humain qui sent était pris a garzok l'aurais fait pour des raisons de différent personnelle entre eux.
nos assaillant avait pour but de récupérer la chartes d'explorateur pour leur compte, ils étaient mené par un noble sans le sous, mais malgré tout mes tentatives impossible de déterminé s'il était un bâtard, un fils déshérité ou encore d'un homme près ruiné. quoi qu'il en soit si avant la fin de notre voyage et la traverser des marées son attitude hautaine et supérieur ne s'est pas calmé son destin risque d'être pire que la mort...

_________________
lewellane
06/82/30/76/77
ncayre3@wanadoo.fr
ambassadeur ludopathes
avatar
lewellane
Admin

Messages : 112
Date d'inscription : 11/05/2011
Age : 42
Localisation : brive (19)

Voir le profil de l'utilisateur http://latavernedesjoueurs.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Report Discord (RP solo avec Lewellan)

Message  Siukia le Sam 24 Juin - 22:39

Session RP sur mon Discord avec Lewellan, je pose ça là (je le déplacerai plus tard dans un sujet approprié):

[20:06]Lewellan : La priorité s'est de découvrir quelle est le réel statut de notre prisonnier, ses finances réelles ainsi que la raison qui fait qu'il est prêt à tout pour obtenir la charte/concession sur ses terres.

[20:12] Zee: en tant que barde tu finis par comprendre en voyageant un peu avec le bonhomme, que ce type a fait parti de la petite noblesse, mais ses gestes et son langage corporel trahissent un manque de pratique de l'étiquette depuis trop longtemps, son accoutrement, ses cicatrices, ses suivants et sa manière d'opérer suggèrent qu'il a du passé un temps assez long en extérieur.
[20:13] Zee: trop long pour un membre de la noblesse, ce n'est pas normal.
[20:15] Zee: ses blasons sont cousus maladroitement, celui peint sur le bouclier est manifestement le résultat amateur d'un peintre improvisé, tout cela n'a certainement pas été réalisé selon les traditions héraldiques ancestrales par des artisans qualifiés au sein d'une atleier dédié comme il y en a dans toutes demeures nobles.


[20:19] lewellane: sinon je prend le temps pour faire 10 donc. bluff 19 diplo 19 connaissance (toute) 13 psycho 16 métier courtisane 14
[20:22] lewellane: je devrais arriver à le mettre suffisamment en confiance pour qu'il baisse sa garde, le manipuler doucement pour l'amener à répondre a mes questions, prêcher le faux pour avoir le vrai, et déterminer quand il me ment ou pas et au final analyser tout ça avec se que je sais du coin, de la noblesse, des coutumes et autre.

[20:23] Zee: attends je sors mes notes

[20:25] lewellane: au final soit il a plus un rond et sait qu'il y a moyen de se faire un max dans cette région ou il est suffisamment désespéré pour tenter le tout pour le tout.
soit c'est plus un problème de statut social et d'honneur perdu, donc la région serait juste un moyen de briller auprès de la noblesse.

[20:30] Zee: il est peu loquace en ce qui concerne sa propre identité, malgré le charme certain de Denatia qui opère un minimum. Sa fausse assurance et son mépris de façade indiquent clairement qu'un lourd secret pèse sur son passé. Certaines nuits, dormant attaché à la carriole évidement, tu l'entends pleurer dans son sommeil et sortir de ses cauchemars en sueur. Son aide de camp se levant à son tour lui porte une gourde et lui essuie le front, comme s'il avait l'habitude des terreurs nocturnes de son maître.

[20:31] lewellane: mais par rapport à la charte c'est plus la gloire ou la fortune qu'il recherche ?

[20:35] Zee: il est peu probable qu'il expose ouvertement ses véritables objectifs, il n'est pas assez idiot pour ça et il ne participe aux conversations qu'à coups de ricanements, de réponses évasives, de mépris affiché et se fait un plaisir récurrent à vous rappeler que seul Oshi le nain possède les attributions nécessaires pour lui adresser la parole. Les informations que je viens de te donner proviennent avant tout de ton observation de ce qui n'est pas dit et du langage qu'un corps, que des gestes, des habitudes peuvent trahir, ainsi que la teneur de certains échanges assez brefs qu'il peut avoir avec son aide de camp.

[20:42] lewellane: dans un premier temps je vais progressivement arrêter de le traiter comme un noble invité de force mais en prisonnier sans importance, limite à lui demander de payer sa pitance s'il veut mieux qu'un simple fond de soupe ou de ragoût.

[20:51] Zee: malgré une peur naturelle de la mort que tout être vivant ressent, tu as pu deviné qu'il est, en quelque sorte, déjà mort une fois. Mourir une deuxième fois  ne semble pas lui poser fondamentalement un soucis, il semble avoir déjà connu une de très grande souffrance. Il a dit à un certain moment, où tu commençais à perdre patience et à le menacer face à son silence : "La douleur est une vieille amie. Mettre un terme à mon existence ne résoudra aucun de vos problèmes. Ni ceux qui sont derrière vous, à vous suivre sans que vous ne les ayez encore décelé, ni ceux qui vont vous tomber dessus au moment où vous vous y attendrez le moins. Mon offre reste votre seul salut au milieu d'une marre d'intentions hostiles qui vous échappent encore. Et dire, stupides manants, que je me suis montré plus que généreux... ! D'autre part, votre manque manifeste de clairvoyance vous empêche de comprendre qu'au final, je ne vous en veux pas "personnellement". Vous n'êtes que les propriétaires de circonstance d'un document qui me revient de droit !! .... Voilà tout. Je suis maintenant las d'user le peu de salive qu'il me reste à vous aider à comprendre vos propres intérêts, libre à chaque homme d'user de sa bêtise tant qu'il est capable d'en supporter les conséquences..." Et il laisse échapper un petit rire puis retourne à son silence méditatif habituel.

La tête du type et ses blasons arborés :


_________________
"On peut en savoir plus sur quelqu’un en une heure de jeu qu’en une année de conversation." Platon
"Science sans fiction n’est que ruine de l’âme" Daniel de Roulet
avatar
Siukia

Messages : 53
Date d'inscription : 03/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

arriver au comptoir

Message  lewellane le Mer 19 Juil - 15:45

11 rova 4711

4 jour, 4 putain de jour a serpenté sur un chemin a travers les marée, puis les collines, mais on devrait enfin arriver se soir au comptoir, notre prisonnier s'est enfin décidé a négocier, en échange de sa libération il a accepter de ne plus contesté la charte remis au nain et nous a quitter avec 2 jours de nourrir et son serviteur.

...

quand on est enfin arriver en vue du comptoir la nuit était tomber, sur les dernier kilomètres de route on est tomber sur deux cadavres tuer par des flèches et dépouiller. les portes du comptoir était ouverte et 8 individu était entrain de charger des caisses. des notre arriver sur place leur attitude envers notre groupe et les propriétaires, ne laisser que peu de doute sur leur nature de criminel et rapidement un combat s’engagea. le combat fut incertain au début non a cause de la puissance de nos adversaire mais par la retenu d'une partie du groupe qui retenais leur coup de peur de tuer les hors-la-loi. de mon coté le combat combat pris une tournure encore plus dangereuse, lors qu'un des brigands me tuer presque d'un seul coup de marteau, je remerciais jamais assez valec l'invocateur qui durant les une année passer a voyager avec mon maître et ses compagnons m'a répéter un nombre incalculable de fois "garde toujours une potion de soin a porté de mains", sa potion j'aurais surement pas survécu a se combat. quoi qu'il en soit, se violant coup éveilla en moi une colère digne du grand incendie de fort korvosa, ma colère fut encore attisé lors que suite a une prière de la prêtresse les blessures des bandits se sont refermé. se combat me laisse dubitatif, notre place est elle réellement on coté de gens assez vous pour préférer la survie de leur adversaires a leur propre survie...

apres le combat on appris de la bouche des propriétaires que ses bandits appartenait a un groupe plus important installé dans la région, le pendentif en forme de crane de cerf et des rumeur entendu a restov me laisse a penser qu'il pourrait s'agir de la troupe du "seigneur cerf ". nous peut enfin prendre un vrai repas et dormir dans de vrais lit.


12 rova
alors qu'on pensez que nous pourrions enfin commencer l'exploration de la région ou pourchasser les bandits, et que les renforts demander par olef permettrait de sécurisé le comptoir pendant notre absence, le destin se joua encore de nous. peut de temps apres leur arriver le captaine des gardes arreta le demi-orc pour mettre, torture et viol. bien qu'il n'y eu pas de combat un plan d'évasion fut mis en place, une diversion devais permettre au demi-orc de fuire tout a laissant le groupe potentiellement hors de cause, l'idée du groupe était de mettre le feu a une partie de la granges, j'ai prefere prendre les devant est profité du rassemblement de la fin du repas pour offrir un petit spectacle et discretement utiliser les pouvoirs de barde de facination pour que les gardes ne face pas attention on éventuel bruit de l'évasion, puis tout le monde partie se couche dans l'espoir que cette évasion ne causera pas plus de problème au groupe qu'en aurais causé la perde du guerrier demi-o, on vera sa au petit matin, mais si les risques de poursuite sont trop important je devrait voir avec ma compagne de voyage si les gains éventuel de cette expédition valent le coup de risque de se retrouver hors-la-loi au brevoy.


_________________
lewellane
06/82/30/76/77
ncayre3@wanadoo.fr
ambassadeur ludopathes
avatar
lewellane
Admin

Messages : 112
Date d'inscription : 11/05/2011
Age : 42
Localisation : brive (19)

Voir le profil de l'utilisateur http://latavernedesjoueurs.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal de Voyage

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum