racaille (pas encore jouer)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

racaille (pas encore jouer)

Message  lewellane le Sam 21 Jan - 21:48

Rebut Total de xp : 0–499 promotions
Paria Total de xp : 500–999
Hors-la-loi Total de xp : 1 000–1 999
Renégat Total de xp : 2 000–2 999
Truand Total de xp : 3 000–5 999
Coupe-jarret Total de xp : 6 000–7 999 ou Receleur Total de xp : 6 000–7 999
Porte-flingue Total de xp : 8 000–9 999 ou Escroc Total de xp : 8 000–9 999
Caïd Total de xp : 10 000–14 999 ou Charlatan Total de xp : 10 000–14 999

« Tu vois, t’as encore gagné. Je t’avais pourtant dit que je ne savais pas jouer aux cartes. Allez ! Une dernière partie, mais seulement parce que tu insistes. »
— Reetheus Orl, prophète originaire de la ruche de Sibellus
Comme cela a toujours été le cas, les laissés-pour-compte semblent s’attirer les uns les autres et s’épanouir dans les pires endroits. L’Imperium est immense et très dur, si bien que les indésirables et les démunis survivent dans les lieux les plus inhospitaliers.
Les sous-ruches, blocs d’habitation, et parfois même des lunes entières dépouillées de leurs ressources abritent ce que les forces de l’ordre surnomment la racaille. Il s’agit des déchets de l’humanité, qui n’ont pas leur place au sein de la société impériale. Du reste, l’Ecclésiarchie elle aussi semble s’être détournée d’eux, même si quelques missionnaires tentent de sauver leurs âmes, parfois sans qu’on leur ait demandé quoi que ce soit !
Racaille est un terme fourre-tout qui regroupe voleurs, déserteurs, criminels en cavale, escrocs, nobles déchus, voyous et hors-la-loi, ainsi que toutes sortes de délinquants et d’individus peu recommandables.
Malgré le sobriquet qu’on leur donne, beaucoup disposent de compétences utiles aux yeux de l’Inquisition. Ainsi, lorsqu’un inquisiteur a besoin des services d’un personnage peu scrupuleux, capable d’abattre des innocents quand on le lui ordonne ou de tirer dans le dos d’une cible sans la moindre hésitation, il se tourne vers l’acolyte qui a passé des années entières en marge de la société impériale.
En plus de leur ambiguïté morale, les Racailles disposent bien souvent de compétences utiles dans le cadre des enquêtes. Entrer dans une propriété par effraction, trouver certains objets au marché noir, user de bagou ou d’intimidation, voici assurément des talents susceptibles de faciliter la vie des acolytes.
Toutefois, l’inquisiteur avisé n’intègre pas le premier félon venu parmi ses agents, car l’acolyte doit être digne de confiance et ses talents doivent être à la hauteur des tâches qui l’attendent. Ce n’est donc pas qu’un simple voyou ramassé dans la rue. Ce type d’agent est un monte-en-l’air capable des meilleures acrobaties, un baratineur devenu roi de l’escroquerie, un requin du jeu qui ne perd jamais ou un receleur ayant des contacts dans un sous-secteur entier.
Pour avoir vécu et survécu dans de telles conditions, il est bien évident que la Racaille sera souvent source d’acrimonie et ne s’entendra pas forcément très bien avec le reste de la cellule. De plus, ses valeurs morales et les raisons pour lesquelles l’intéressé est présent sont sans doute différentes de celles des autres, ce qui peut déclencher des disputes. Les raisons qui peuvent pousser un tel individu à travailler pour un inquisiteur sont multiples : certains le font pour le simple frisson que cela leur procure, certains pour se racheter de crimes passés ou parce qu’on les paye, mais d’autres ont tout simplement les compétences nécessaires à l’inquisiteur, si bien qu’on les invite « chaleureusement » à répondre présent, quitte à les menacer si nécessaire. Aux yeux de l’inquisiteur, peu importent leurs motivations, le principal étant qu’ils jouent le rôle qui leur est confié dans la mission. Les inquisiteurs utilisent tous les outils mis à leur disposition pour accomplir leur devoir. Ils se moquent bien de savoir s’ils emploient un noble de haut rang ou le plus inhumain des scélérats ; c’est le succès qui compte, pas la façon de l’obtenir.

rebut
« Ne regarde pas ce rebut, Tarquis ; tu ne ferais que l’encourager. »
Mendiants, voleurs et misérables : les rebuts de la société n’en sont pas moins robustes et peuvent se montrer très surprenants.

paria
« Cette crapule de paria serait capable de te piquer ta montre sans que tu t’en rendes compte en te regardant droit dans les yeux. »
Le Paria a vécu assez longtemps en marge de la société pour développer un lien avec les pires aspects de la vie, ainsi que la faculté de se fondre dans le décor quand les problèmes sont en vue.

hors-la-loi
« La pendaison, c’est trop bien pour eux. Qu’on les balance aux chiens et on verra s’ils arrivent à voler sans leurs doigts ! »
Créature prudente à la morale douteuse (quand il en a une), le Hors-la-loi a appris à se battre et à prendre ses jambes à son cou, quitte à finir son travail plus tard. Ce que la société ne lui donne pas, il est heureux de le prendre pour survivre, quoi qu’en dise la loi.

renégat
« T’approche pas des renégats, mon garçon. Ça peut te valoir que des ennuis. »
Habile, rapide et violent, le Renégat connaît les bases du métier de voleur et d’autres vocations tout aussi louches. Qu’il soit seul ou accompagné d’amis, c’est une canaille des plus dangereuses.

truand
« Certains ont un destin grandiose… et d’autres sombrent dans l’infamie. Dans tous les cas, votre tronche est mise en avant et de belles jeunes filles veulent faire votre connaissance. »
Endurci par toutes les épreuves de la vie, le Truand est un adversaire malin, habile et dangereux, qu’il ne faut jamais sous-estimer et toujours surveiller.

coupe-Jarret
« Écoute-moi attentivement : tu y vas et tu demandes pardon. Si Lex décide de mettre un coupe-jarret à tes trousses, il n’y aura plus un endroit de cette ruche où tu seras à l’abri. »
Mercenaire, homme de main et chasseur de primes, le Coupe-jarret est un individu dangereux qu’il ne vaut mieux pas avoir à ses talons.

receleur
« Je connais un type qui pourrait, disons… régler vos problèmes. Évidemment, ses services ne sont pas donnés, mais vous n’êtes pas vraiment en position de négocier, hein ? »
Le Receleur a le chic pour trouver biens et personnes, qu’ils soient illégaux, dissimulés ou dangereux. Fourgue de première et tireur redoutable, il arpente les rues des ruches et des villes avec la grâce d’un véritable prédateur.

porte-flingue
« Ils m’ont tout pris, même la bague de ma mère, et ont attaqué ma chaise à porteurs antigrav comme de véritables démons ! L’un de ces porte-flingues a aussi eu le toupet de me faire un clin d’oeil en m’appelant “Lady” ! Percivas, j’exige que tu fasses éradiquer tout ce bloc. »
Futés et violents, les Porte-flingues sont les spécialistes de l’embuscade, du vol et de la guerre de territoire. Certains sont à la tête de gangs alors que d’autres agissent seuls, mais tous usent de force, de ruse et d’armes très intimidantes pour obtenir ce qu’ils veulent.

escroc
« Père, je vous écris pour vous supplier de reconsidérer votre position. Si je pouvais investir la totalité de mon héritage, M. Curzon me garantirait un bénéfice de cent pour cent, rien que sur la première année ! Soyez sûr qu’il ne s’agit pas d’une escroquerie, j’ai inspecté moi-même les mines ! »
Qu’ils se spécialisent en arnaques, cartes ou codes, les Escrocs s’attaquent aux idiots, aux orgueilleux, mais aussi aux plus crédules. Maîtres du mensonge et de la désinformation, ils tondent leur proie le sourire aux lèvres.

caïd
« Ils l’appellent le moine-brigand, et il est aussi fuyant que la pluie et deux fois plus rapide. Disent même qu’il pourrait vous dérober votre ombre pendant que vous clignez des paupières. Les aristos de la spire tremblent comme des feuilles rien qu’à l’évocation de son nom. Vous pouvez être sûr que plus d’un foyer sera visité cette nuit… »
Le Caïd se livre à de très grosses opérations, qu’il s’agit d’assassinats, de cambriolages ou de vols de données. Il est capable de monter une équipe ou simplement de faire rougir la pègre locale en raison de son habileté et de ses profits.

charlatan
« Il a tout l’air d’un jeune homme charmant… »
Le Charlatan est le maître incontesté de l’entourloupe, capable de prendre dans sa toile des gouverneurs planétaires. S’appuyant sur de très complexes plans à long terme, ce sont les architectes de subterfuges susceptibles de surprendre les meilleurs juristes.

_________________
lewellane
06/82/30/76/77
ncayre3@wanadoo.fr
ambassadeur ludopathes
avatar
lewellane
Admin

Messages : 108
Date d'inscription : 11/05/2011
Age : 42
Localisation : brive (19)

Voir le profil de l'utilisateur http://latavernedesjoueurs.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum