l'adepte (pas encore jouer)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

l'adepte (pas encore jouer)

Message  lewellane le Sam 21 Jan - 14:40

Compilateur Total de xp : 0–499
Copiste Total de xp : 500–999
Scribe Total de xp : 1 000–1 999
Historiographe Total de xp : 2 000–2 999 ou Praticien Total de xp : 2 000–2 999
Érudit Total de xp : 3 000–5 999
Lexographe Total de xp : 6 000–7 999 ou Analyste Total de xp : 6 000–7 999
Scientiste Total de xp : 8 000–9 999 ou Logicien Total de xp : 8 000–9 999
Magister Total de xp : 10 000–14 999 ou Sage Total de xp : 10 000–14 999

« C’est vraiment simple. Si nous plaçons le signifiant ici, dans cette position, le reste du message codé se dévoile enfin à nous. »
— Érudit Gabel Troken, Librarium Centris sur Scintilla

L’Administratum est une imposante organisation monolithique. Il s’agit sans doute de la plus puissante de toutes les divisions qui composent l’Adeptus Terra. On dit de ce dernier que c’est le rouage qui anime l’ensemble de l’Imperium, et que l’Administratum est en quelque sorte le lubrifiant qui assure le bon fonctionnement
de la machine. Sans l’Administratum, les engrenages de l’Adeptus Terra se gripperaient et l’Imperium s’effondrerait.

Des milliards d’hommes travaillent pour l’Administratum, la plupart étant des Adeptes de différents grades et spécialités. Beaucoup détiennent une place héréditaire, les titres étant transmis de génération en génération. La taille de l’Administratum est telle que des départements entiers disparaissent dans un véritable océan bureaucratique pour ne réapparaître que des siècles plus tard. D’ailleurs, des divisions entières ont été créées et continuent de fonctionner d’une
manière dogmatique, alors même que leur dessein originel est depuis longtemps obsolète.

La plupart des Adeptes qui travaillent dans les gigantesques complexes et salles d’archives oubliées ou auprès de vieux lecteurs de parchemins sont des érudits selon les normes impériales. On trouve parmi eux des bibliothécaires studieux, qui passent leur vie entière dans les confins poussiéreux d’archives remplies
de manuscrits, mais aussi d’ambitieux érudits assoiffés de connaissances et avides de gravir les nombreux échelons de l’Administratum.

Les inquisiteurs et leurs agents ont bien souvent besoin de tels universitaires, archivistes, conservateurs, scribes, logiciens, traducteurs et autres spécialistes. Les Adeptes côtoient les inquisiteurs de bien des manières : certains servent déjà l’Inquisition et d’autres croisent leur chemin lors de leurs enquêtes, mais la majorité des Adeptes viennent de l’Administratum. Pour un érudit âgé, habitué à une routine rigide et dogmatique, entrer au service d’un inquisiteur est une
expérience intimidante. Certains hésitent, mais y voient tout de même un devoir qu’il leur faut remplir. D’autres l’acceptent mal, faisant bien comprendre qu’ils servent par peur ou crainte de perdre leur statut plutôt que par idéalisme ou dans le but de sauver l’Imperium. Mais tous ne réagissent pas négativement ; certains Adeptes, souvent jeunes, y voient là une opportunité, une chance qui leur est faite de quitter la structure étouffante de l’Administratum, d’étancher leur soif de curiosité et d’étudier des connaissances interdites.

Sur le terrain, les Adeptes se contentent généralement d’un pistolet-mitrailleur, la puissance de feu n’étant pas de leur ressort. Leur travail consiste à prodiguer des conseils tactiques, à casser les codes, à confirmer l’existence de données SCS ou à briefer leurs camarades au sujet des us et rituels locaux. Leur place n’est pas en première ligne des combats, mais elle n’en est pas moins essentielle. Là où d’autres acolytes devront prendre une crypte de données solidement défendue au moyen de plomb et de puissance psychique, quelqu’un doit télécharger et décrypter les infos depuis le terminal au plus fort des combats.
Les Adeptes passent parfois pour des agneaux en comparaison d’autres acolytes, mais ils ont pourtant accès à la plus puissante des armes du 41e millénaire : la connaissance.

compilateur
« Les trônes t’aveuglent, mon garçon ; rapporte ces livres avant que je fasse une reliure de la peau de ton dos ! »
Les Compilateurs gardent les manuscrits et pourvoient aux besoins des Sages, filant entre les étagères chancelantes et les cryptes de données, dans l’espoir
d’échapper un jour à leur servitude.

copiste
« Dharkins, tes enluminures sont des plus rabiléennes. Tu feras du très bon travail ; et pas simplement en ces murs. »
Les Copistes parviennent à atteindre une place de confiance, où ils ont effectivement affaire à des parchemins, livres et tablettes de données.
Bien évidemment, ce sont les principaux oppresseurs des Compilateurs, et ce n’est que justice !

scribe
« Un scribe est toujours utile… La connaissance fait parfois la différence entre la vie et la mort, notamment lorsqu’on l’envoie en première ligne… »
Les Scribes sont des réceptacles de connaissance, doués en cet art byzantin qui consiste à extraire des renseignements de toutes sortes de sources.
Beaucoup craignent secrètement de ne jamais s’élever dans la hiérarchie de l’Administratum, ce qui explique certainement pourquoi ils sont prêts à prendre de si gros risques.

historiographe
« Si vous devez creuser un sujet, un historiographe est l’outil indispensable. S’il ne connaît pas ce que vous cherchez, il ira vous le dénicher. Et s’il n’arrive pas à le trouver, c’est sans doute que vous n’étiez pas destiné à l’apprendre. »
Les Historiographes sont des membres de confiance de l’Administratum, initiés à certains de ses plus grands secrets. Même les connaissances d’autres Adepta ne
sont pas à l’abri de leur regard scrutateur.

praticien
« Ces praticiens, y sont bizarres. Gare s’ils veulent t’ouvrir gratos. C’est la façon qu’y t’regardent quand t’as les tripes à l’air. Tu sais plus si t’es qu’une expérience ou une côtelette de grox… »
Les Praticiens étudient les secrets de l’anatomie, examinant les chambres secrètes du coeur, les énigmes de la chair et des os, les mystères grisâtres du cerveau.

érudit
« L’érudit Dharkins arrive, inclinez-vous ! Il a soigné la toux liquide et la vérole terrorisante. Les rumeurs prétendent qu’il a l’oreille du conseil de la ruche. Sans lui, seul le Trône sait où nous serions ! »
L’Érudit est au faîte de sa puissance ; c’est un sage expérimenté capable de tirer le meilleur parti de cette formidable machine qu’est l’Administratum. Lorsqu’ils ne sombrent pas dans les débats et querelles théoriques, les Érudits sont respectés et bien souvent influents.

lexographe
« Les lexographes sont si malins qu’ils inventent des mots et que nul n’ose dire que ce sont des illettrés. »
Toutes les connaissances de l’Imperium sont dissimulées dans les textes en haut gothique des temples, oratoires et archives. Le Lexographe est le gardien de ces écritures sacrées.

analyste
« Arrête de le regarder comme ça, mon vieux. Les simples compilateurs tels que toi ne doivent pas dévisager ainsi les analystes. Certes, il a deux cerveaux, mais ce serait également ton cas si tu avais autant de boulot que lui. »
Les Analystes gèrent le flot d’informations passant par l’Administratum, tirant des faits apparemment sans liens de cette mer de connaissances pour trouver des solutions de maître et concevoir d’habiles plans d’attaque.

scientiste
« Lorsque vous aurez compris les secrets de l’univers, vous vous comprendrez également vous-même.»
Les Scientistes atteignent un tel niveau de connaissance de la galaxie qu’ils finissent par se tourner vers les mystères de l’âme humaine.

logicien
« Selon les cogitations du logicien Veritas, la cité doit être rasée, ce qui résoudra les problèmes criminels et industriels en toute élégance. Comment ? Désolé, mais je crois que la purge a déjà débuté. Vous aviez pourtant dit vouloir trouver une solution rapide… »
Les Logiciens appliquent leurs pouvoirs de raisonnement et de logique phénoménaux aux problèmes les plus épineux, résolvant tous les dilemmes qui se présentent à eux grâce à leur grande intelligence.

magister
« S’il y a bien une chose pire qu’un psyker, c’est un psyker qui sait tout. »
Les Magisters saisissent parfaitement la nature de la galaxie et la place que l’homme y occupe. Grâce à l’étude de ces connaissances interdites, ils découvrent des pouvoirs insoupçonnés.

sage
« On dit que même les mystères de l’astre Tyran ne sont pas hors de portée d’un sage. »
Il est peu de secrets pour les Sages.

_________________
lewellane
06/82/30/76/77
ncayre3@wanadoo.fr
ambassadeur ludopathes
avatar
lewellane
Admin

Messages : 112
Date d'inscription : 11/05/2011
Age : 42
Localisation : brive (19)

Voir le profil de l'utilisateur http://latavernedesjoueurs.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum